Critique de l'EP The Party de SingtankL’hiver approche, son air glacial, son soleil froid, ses arbres dénudés. Et l’envie de rester chez soi, accompagné, enfouis sous des couvertures se fait de plus en plus pressante. Reste à trouver la bande-originale de cette saison en suspens.

Un frère et sa sœur nous la servent sur un plateau remplie de mélodies qui collent à la peau. Leur groupe, Singtank.

Sur leur EP The Party, disponible uniquement en version digitale, Alexandre et Joséphine de la Baume, la vingtaine bien entamée, enchaînent les chansons rassurantes, les tubes qu’on écoute sous la couette. A la fois mélancoliques, accrocheuses, ces pop-songs sont le remède parfait à la déprime hivernale.

Si les quatres titres de l’album n’ont rien de révolutionnaires, ils n’en sont pourtant que très réussis. Arrangements fins, voix charmantes, les deux parisiens se situent dans la lignée des français Revolver, ou encore Cocoon. On leur souhaite le même succès pour cet EP mais également pour leur album annoncé pour bientôt et qu’on surveille de près.