Asaf Avidan,Après des concerts très remarqués dans les plus prestigieux festivals de France, Bourges, Vieilles Charrues, Solidays, etc, et une série de concerts à l’automne 2011 et au printemps 2012, Asaf Avidan connait le succès avec le titre « One day ».

Avec une voix située quelque part entre celle d’une Janis Joplin écorchée et celle d’un Jeff Buckley en état de grâce, nul doute que ce concert acoustique ne laissera pas insensible, et devrait même provoquer quelques frissons. Digne représentant de la scène folk/rock israélienne, Asaf Avidan a sorti « Poor Boy Lucky Man » son deuxième album chez Sony Music en avril 2011. Un album magnifique acclamé par la critique…Mais tout n’a pas été si facile…

Nét en 1980 à Jérusalem, des parents diplomates, Asaf Avidan passe quatre années de son enfance en Jamaïque. Après avoir accompli les trois ans obligatoires de service militaire en Israël, il étudie le cinéma d’animation à la Bezalel Academy of Arts & Design, à Jérusalem. Après ses études, Asaf Avidan déménage à Tel Aviv et travaille dans le milieu de l’animation jusqu’à ce qu’il se sépare de sa compagne de longue date. Cette séparation marque un tournant dans sa vie. Il démissionne et retourne vivre à Jérusalem, où il fait de sa passion, la musique, son activité principale.

En 2006, Asaf Avidan sort un premier EP autoproduit, Now That You Are Leaving, composé de 6 chansons évoquant les déceptions amoureuses qu’il a vécues. Il est alors acclamé par la critique. Puis alors qu’il se produit en solo à travers Israël, il réunit quatre musiciens qui deviendront les Mojos. Le groupe joue beaucoup en Israël et donne également quelques concerts aux États-Unis.

Asaf Avidan, la voix magiqueEn 2007, pour la première fois, le groupe se retrouve en studio pour l’enregistrement de The Reckoning, un album de 15 morceaux folk-rock/blues. Le disque est élu « album de l’année » par plusieurs médias, dont Time Out Israël. Weak, le deuxième single de l’album, devient un succès radio et son clip est élu « clip de l’année » par plusieurs chaînes de télévision israéliennes. Poor Boy / Lucky Man, le second album du groupe, sort en Israël en septembre 2009et évoque l’histoire d’un garçon né avec un trou à la place du cœur. L’album est disque d’or après cinq mois et récolte des critiques extasiées

Le 30 novembre 2010, le groupe sort son troisième album en Israël. Through The Gale est un album-concept qui conte l’histoire du voyage aveugle et entêté d’un capitaine et de son équipage loyal à la recherche de l’immortalité au royaume des dieux. En juillet 2011, après un autre été en tournée où ils partagent la scène, entre autres, avec Robert Plant, Ben Harper et Lou Reed, Asaf Avidan & the Mojos annoncent qu’ils font une « pause créative indéfinie ».

Asaf Avidan a régulièrement donné des concerts solos et acoustiques tout au long de la carrière du groupe, ainsi que pour des évènements ponctuels tels que la conférence TED Global, la première partie de Bob Dylan lors de son concert à Tel Aviv, l’hommage au groupe The Who au Carnegie Hall et de nombreuses émissions de radio et de télévision. Un chanteur dans l’ère du temps dont on a pas fini d’entendre parler…