Exposition Adel Abdessemed, 'Je suis innocent' au Centre PompidouNe vous étonnez pas si, cet automne, l’aile Sud de Beaubourg a tout l’air d’avoir été traversée par un tsunami post-tchernobylien. Etant donné qu’Adel Abdessemed a été invité à pousser la porte du musée, cet état des faits serait, à vrai dire, tout ce qu’il y a de plus normal. Installations, performances, sculptures, dessins, vidéos… Chez le jeune artiste d’origine algérienne, tous les moyens sont bons pour mettre le doigt là où ça fait mal. Cette exposition devrait connaitre un grand succès cet automne. Audacieuse, éclectique et étonnante : Abdessemed est l’une des révélations de ces dernières années. Enfin à Paris, l’artiste pourra démontrer son talent aux plus réfractaires à son art. Un vrai talent à surveiller !

Peuplé d’hélicoptères brûlés, de squelettes, de carcasses de voitures cuites au four ou de crucifix en fil de fer, le travail d’Abdessemed témoigne des vagues de destruction qui secouent la vie contemporaine et, par là même, de la violence de l’histoire occidentale. Le rêve et le cauchemar se heurtent violemment parmi ses fils barbelés et ses icônes apocalyptiques, pour mieux nous cogner en pleine mâchoire. Plus qu’une interprétation du chaos qui régit notre monde, son œuvre s’empare de ces convulsions pour en faire son matériau, son moyen d’expression. Aussi, derrière leurs airs sensationnalistes et punks, ses images puissantes, explosives, s’inscrivent moins dans le spectacle que dans l’histoire de l’art, empruntant d’ailleurs certains tics de grands maîtres (Grünewald, Masaccio, Goya…) pour les conjuguer au langage d’aujourd’hui. C’est en tout cas ce que vise à souligner cette exposition personnelle à Beaubourg, qui devrait réunir tout le fla-fla d’Abdessemed, de ses sculptures monumentales à ses vidéos sur l’univers animal. Histoire d’honorer cette œuvre aussi complexe qu’essentielle et, pourquoi pas, faire trembler les murs.

Du mercredi 3 octobre 2012 au lundi  7 janvier 2013 au Centre Pompidou à Paris

 

Exposition Adel Abdessemed, 'Je suis innocent' au Centre Pompidou    Exposition Adel Abdessemed, 'Je suis innocent' au Centre PompidouExposition Adel Abdessemed, 'Je suis innocent' au Centre Pompidou