Matteo Garrone revient sur la Croisette ! Le réalisateur de Gomorra explore l’univers de la téléréalité. Adapté du passionnant livre de Roberto SavianoGomorra, de Matteo Garrone, avait été l’un des événements du Festival de Cannes 2008, le jury présidé par Sean Penn lui décernant son grand prix. Quatre ans plus tard, le cinéaste italien est de retour avec Reality où il se penche sur l’univers de la télé-réalité et ses ravages. Puisque la toile de fond de son intrigue est l’émission Grande Fratello, version transalpine de Big Brother, ce jeu où les concurrents sont réunis dans un appartement et filmés 24 heures sur 24. Et on y suivrait tout particulièrement le patron d’une poissonnerie tellement obsédé par le programme qu’il se met à vivre comme s’il y participait.

Pour ce film autour des illusions de la notoriété sorti le 4 mai en Italie, Garrone s’est entouré de ses collaborateurs techniques habituels, parmi lesquels le chef opérateur, Marco Onorato, dont on a pu apprécier récemment le travail dans le très beau Dix hivers à VeniseDevant la caméra, il réunit un casting de comédiens inconnus en France qui pourraient donc faire figure de belles révélations sur le tapis rouge cannois. La dernière Palme d’or italienne remonte à 2001 : La chambre du fils, de Nanni Moretti. Président du jury, récompensera-t-il l’un de ses compatriotes ?

Claudia Gerini, très peu connue de ce côté-ci des Alpes, cette actrice italienne fait partie du casting du film. Et on l’a notamment vue depuis dans La Passion du Christ, de Mel Gibson, Sous le soleil de Toscane au côté de Diane Lane, ou encore À corps perdusde Sergio Castellitto, présenté à Un Certain Regard en 2004.