Critique de l'exposition Dali au Centre Pompidou

Critique de l'exposition Dali au Centre Pompidou 23 December 2012 par anthony dans Expos

div style= »text-align: justify; »>Critique de l'exposition Dali au Centre Pompidou C’est l’évènement de cette fin d’année. 33 ans après lui avoir consacré une rétrospective mémorable, le centre Pompidou rend une nouvelle fois hommage à Salvador Dali. Jusqu’au 25 mars, c’est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir 200 oeuvres de l’artiste le plus controversé mais aussi le plus populaire de la fin du 20ème siècle. Plus de 200 oeuvres retracent le parcours artistique du génial catalan.

De belles toiles, de belles sculptures, une scénographie intelligente et subtile : tout est réuni pour passer un bon moment. Entrer dans l’esprit du maitre Dali se mérite, dès le début, le son de sa voix ainsi que certaines de ces première oeuvres mettent directement le visiteur dans l’ambiance. Passant de ces oeuvres les plus célèbres à d’autres plus intimes et moins connus, c’est comme une longue promenade dans cet esprit toujours en ébullition.
La tentation de crier au génie, la sensation de se sentir privilégié lors de la découverte de certaines oeuvres du maitre…tous ces sentiments plutôt agréables.

exposition Dali au centre pompidouLors de son exposition à Beaubourg en 1979, Dali voulait que ses tableaux soient exposés sur les murs du pourtour et que le centre reste vide. On s’attendait à un remake frileux de la rétrospective exubérante de 1979, vieux triomphe d’un Centre Pompidou flambant neuf. C’est une vraie retraite vers la peinture de chevalet. Une invitation au voyage catalan, à la plage déserte et aux recoins des rochers tapissés de trésors. Une promenade paisible avec alternances de soleil et d’ombres (dessinées au sol).

La scénographe du Centre Pompidou a œuvré pour les expositions «Le futurisme», parcours urbain avec place et façades, «Arman» au dispositif ludique en jeu de go, et «Anri Sala» avec un concert de vidéos sur très grand écran qui se répondaient au quart de seconde. Bref, bien qu’attendu, cette exposition ne déçoit et est à voir ABSOLUMENT ! Aucune excuse ne sera acceptée !

zp8497586rq

Découvrez le nouveau clip de Selah Sue aux Etats-Unis ! Selah Sue dévoile le clip de son nouveau single « Fade Away« , à retrouver sur la réédition de son premier album éponyme sorti il y a un peu plus d’un an. Succès en Europe, et notamment en France où il s’est écoulé à 280.000 exemplaires, l’album de Selah Sue s’exporte à présent aux Etats-Unis, avec comme premier extrait le titre « Fade Away« .

« Fade Away » est le nouveau single de Selah Sue, la jeune chanteuse belge révélée l’an dernier avec son tube « Raggamuffin« . L’artiste a conquis le cœur du public français avec ce titre, et l’ensemble de son premier album éponyme, qui s’est écoulé à plus de 280.000 exemplaires. Un très joli score que l’artiste n’aurait sans doute jamais atteint sans le soutien des titres « Crazy Vibes », « This World » et « Crazy Sufferin Style« , avec lesquels Selah Sue a pu présenter l’étendue de sa palette artistique. Forte du succès qu’elle a rencontré dans les charts, la chanteuse et son label Because Music ont décidé de publier une réédition de ce disque le mois dernier, incluant de nombreux bonus comme le titre « Fade Away« , qui servira de lead pour les Etats-Unis où Selah Sue compte à présent s’imposer. Pour son clip, c’est donc tout naturellement outre-Atlantique que la chanteuse est allée tourner. La vidéo est somme toute assez simple, avec des plans où la jeune femme apparaît pour interpréter son titre, et d’autres mettant en scène deux jeunes tourteaux vivant leur passion.

Selah Sue a d’autres idées en tête et planche déjà sur son prochain disque. Si l’artiste pourrait bientravailler avec Prince sur le projet, elle s’est récemment associée à une prestigieuse marque. Son titre « Just Because I Do » a été repris pour illustrer la campagne publicitaire de l’une des dernières fragrance d’Yves Saint-Laurent, « Manifesto« .

zp8497586rq

Découvrez la bande-annonce de Foxfire de Laurent CantetAprès plusieurs longs-métrages français, et une Palme d’or en 2008 pour Entre les murs, le cinéaste Laurent Cantet s’exporte pour adapter l’oeuvre de Joyce Carol OatesFoxfire: Confessions of a girl gangNous serons propulsés dans l’état de New-York, dans les années 50, et nous suivrons les pérégrinations d’une petite bande de copines, filles du milieu ouvrier, bien décidées à faire payer la gent masculine pour les humiliations vécues. Nous y retrouverons notamment les jeunes premières Claire Mazerolle, Kate Coseni et Madeleine Bisson. Il s’agit de leur premier film et ça a de quoi nous intriguer. Le même roman de Joyce Carol Oates fut adapté en 1996, sous le même titre, par Annette Haywood-Carter. On pouvait y voir Peter Facinelli (de Twilight), Dash Mihok (La Ligne rouge), et surtout Angelina Jolie en jeune ado rebelle.

Le film sortira le 02 janvier 2013. A voir absolument !

zp8497586rq
Tim Burton réalise le clip de The Killers

Tim Burton réalise le clip de The Killers 19 December 2012 par anthony dans Cinéma, Musique

Tim Burton réalise le clip de The KillersLe groupe de Las Vegas a à nouveau collaboré avec le réalisateur pour la réalisation de son nouveau clip : Here With Me.

The Killers sortent un nouveau clip, qui illustre Here With Me, troisième single issu de leur dernier album en date : Battle Born. Pour la deuxième fois, le groupe a fait appel à Tim Burton pour réaliser cette vidéo. La collaboration date de 2003, avec le clip de Bones, issu de l’album Sam’s Town.

Tim Burton a fait appel à Winona Ryder pour figurer dans ce clip, qui a notamment joué dans Beetlejuice et Edward aux mains d’argent, du même réalisateur.  The Killers est, à ce jour, le seul groupe qui a eu recours aux services de Tim Burton pour réaliser des clips.

zp8497586rq

Découvrez la bande-annonce de Pacific Rim LE blockbuster de l'été 2013

Le nouveau film de Guillermo del Toro (« Hellboy », « Le Labyrinthe de Pan« …) commence à prendre forme. Sa bande-annonce est particulièrement… explosive. Des robots, des humains sans âme, des monstres peu sympathiques et des explosions dans tous les sens : « Pacific Rim » a tous les ingrédients du film d’action à gros budget.

Réalisé par Guillermo del Toro, ce film avait déjà été partiellement dévoilé via des premières vidéos virales. Scénario : des monstres nommés « Kaiju » (monstres en japonais…) venus de l’Océan Pacifique attaquent la planète. Une seule manière pour les vaincre : des robots géants nommés Jaegher, contrôlés par les humains, qui peuvent se batailler dans de gigantesques bagarres de ferraille…

Le film sortira en France le 17 juillet prochain.

zp8497586rq