Victoires de la musique : les résultatsL’Edition 2012 des Victoires de la musique a eu lieu samedi soir, un spectacle surprenant qui a consacré de nombreux oubliés de la cérémonie.

En effet, l’artiste féminine récompensée samedi est souvent repartie bredouille alors que l’artiste masculin consacré, n’y était même pas invité. Avant d’être sacrés artistes de l’année hier soir, Catherine Ringer et Hubert-Félix Thiéfaine ont été négligés pendant des années par les Victoires de la musique.

 A 54 ans, la chanteuse des Rita Mitsouko, récompensée hier, n’avait pas reçu de trophée depuis… 1987. C’était au temps du deuxième album du groupe, « The No Comprendo », salué à l’époque comme le disque de l’année, tandis que la mythique vidéo de « C’est comme ça », réalisée par Jean-Baptise Mondino, écrasait tous les autres clips en compétition.
Victoires de la musique : les résultatsDepuis, elle avait été nommée plusieurs fois avec son complice Fred Chichin, décédé en 2007 d’un cancer foudroyant à 53 ans. Sans succès. Il aura fallu attendre la fin des Rita Mitsouko, le début de sa carrière solo pour que Catherine Ringer soit enfin célébrée comme il se doit. Hubert-Félix Thiéfaine a su lui aussi être patient. Il se souvient à peine avoir été nommé pour la première fois en 2006, à l’occasion de son avant-dernier album, « Scandale Mélancolique ». Après trente-cinq ans de carrière hors des sentiers battus, loin des cérémonies et des hommages, il repart avec deux Victoires amplement méritées en tant qu’artiste et album de l’année pour son splendide « Suppléments de mensonge ». A coup sûr, certains téléspectateurs ont découvert hier soir l’existence de ce chanteur solitaire, peu convié à la télévision, qui n’a besoin de personne pour remplir les plus grandes salles de France, comme le Palais omnisports de Paris-Bercy à l’automne dernier. Pour une fois, les oubliés ne l’ont pas été. Leur triomphe ressemble d’autant plus à une Victoire d’honneur.

A noter également la double victoire d’Orelsan comme artiste révélation du public et artiste de musiques urbaines. Un grand écart pour le rappeur caennais qui avait fait l’objet d’une polémique, avait été déprogrammé du Printemps de Bourges et quelques années plus tard, est adoubé par le public et toute la profession. Orelsan a su remonter la pente et redorer son image. Chapeau !

Le duo Brigitte a été consacré révélation scène et ont même dédicacer leur Victoire à tous les loosers. A noter également les neuvième et dixième prix de -M- le clip de La Seine en duo avec Vanessa Paradis et pour son DVD musical, Les saisons de passage.

Le palmarès 2012

- Artiste-interprète masculin : Hubert-Félix Thiéfaine 
- Artiste-interprète féminine : Catherine Ringer 
- Groupe ou artiste révélation du public : Orelsan 
- Groupe ou artiste révélation scène : Brigitte
- Album de chansons : Suppléments de mensonge – Hubert-Félix Thiéfaine 
- Album rock : So much trouble – Izia
- Album de musiques urbaines : Le chant des sirènes – Orelsan
- Album de musiques du monde : Cantina paradise – Jehro 
- Album de musiques électroniques ou dance : Audio, video, disco – Justice 
- Chanson originale : JeanneLaurent Voulzy  ( auteur : Alain Souchon – compositeur : Laurent Voulzy )
- Spectacle Musical/Tournée/Concert : Roc’éclair tour – Jean-Louis Aubert au Zénith, à Bercy et en tournée – Production : Backline/VMA
- Vidéo-clip : La SeineVanessa Paradis & M – Réalisateur : Bibo Bergeron
- DVD musical : Les saisons de passageM – Réalisateur : Laurent Thessier