Soyez prudents, quand on tape Say Yes Dog sur Google, on peut tomber sur des cours d’éducation pour chiens, « Effective puppy training and dog obedience training should be fun ».. mais le plus fun c’est quand même quand on écoute l’EP du groupe mi allemand, mi luxembourgeois, qui vit au Pays-Bas (faut suivre !) Say Yes Dog ! Un groupe électro pop dont l’EP – A Friend – est une véritable (et merveilleuse !) découverte pour PUREchannel. Etant donné que ça fait 2h que j’écoute les quatre titres en boucle (je vous laisse calculer à combien d’écoutes j’en suis…).

Ce trio est composé d’Aaron au chant et au clavier, Paul à la basse et Pascal à la batterie. Ils se sont rencontrés quand ils étaient jeunes, non pas qu’ils soient bien vieux, sur les bancs de l’université. Au Conservatoire Royal de la ville néerlandaise de la Haye, où ils étudient l’ingénierie du son (et le jazz pour Pascal). C’est en 2011 qu’ils fondent Say Yes dog. Le groupe fusionne les mélodies de synthé avec du gros beats. Un cocktail de pop et de house, grisant. Pour l’instant, on sait très peu de choses sur eux. On dit qu’ils sont « the best-kept secret in terms of Electro-Pop ». Chez PUREchannel, on ne sait pas très bien garder les secrets, veuillez nous en excuser ! Ce qu’on entend nous plait, surtout la voix d’Aaron, qui nous guide dans leur univers musical. Say Yes Dog s’oriente plutôt vers un public de clubs et se lierait très bien au dance-floor, mais une certaine mélancolie (qui naît surtout grâce à la voix d’Aaron) colle à leur électro pop. Alors on a envie de remuer son popotin en écoutant leur EP, mais il donne aussi envie de réfléchir sur la vie, les sentiments, tout ça tout ça. Une merveilleuse ambiguïté.