Primavera Sound 2013

Le Primavera Sound, qui se déroulera du 22 au 26 mai prochains, a révélé hier sa programmation Tendance 2013.

On ne va pas se mentir, depuis l’annonce officielle hier, le festival espagnol est d’ores et déjà “The Place To Be” pour tout amateur de musique averti. ”T’y vas, toi ?”, “Fuck, on y va !” et autres “Woop woop, can’t wait for the real Spring Break 2013 !”, si l’on en croit la tendance, l’intégralité du Twitter musical français devrait se retrouver délocalisé à Barcelone fin mai !

Annoncer Blur en tête d’affiche en octobre dernier avait déjà fait son petit effet. Mais là !!! Hipsters, néo-hipsters, mélomanes old-school (le vintage c’est hype, non ?), et inlassables défricheurs des courants musicaux de demain, il y en aura pour tout le monde… Même pour ceux qui se réclament anti-hype et qui, paradoxalement, le sont parfois bien plus que d’autres.

Loin de moi l’idée de dénoncer les effets de mode. Bien au contraire ! Parce que finalement, qu’importe les tendances tant qu’elles nous permettent de découvrir et d’écouter du bon son… Au pire de débattre entre “connaisseurs” des qualités artistiques d’untel ou d’unetelle avec une bonne foi toute subjective.

Et de débat il n’y aura pas, ou peu cette année, vue la programmation de ce Primavera Sound 2013. Les programmateurs se sont manifestement évertués à satisfaire chacun d’au moins un groupe valant réellement le détour et il faut dire qu’ils ont plutôt réussi leur coup.

Si entre Blur, Phoenix, Tame Impala, My Bloody Valentine, FILDAR, Nick Cave & The Bad Seeds, Liars, Hot Chip, Solange Knowles, The Knife, The Jesus And Mary Chain, Metz, Animal Collective, Crystal Castles, The Postal Service, Dan Deacon, Wu-Tang Clan, Disclosure, Band Of Horses, Shellac, Foxygen, Four Tet, Local Natives, Jessie Ware, Death Grips, Grizzly Bear, The Vaccines, DIIV, Neurosis, Sixto Rodriguez, James Blake, Dead Can Dance, Apparat, Savages, Fiona Apple, Melody’s Echo Chamber, Daniel Johnston, Matthew E. White, Deerhunter, Swans, Camera Obscura, Dinosaur Jr., Tinariwen, Christopher Owens, Savages, Mac DeMarco, The Breeders, Thee Oh Shees, Omar Souleyman, Les Meat Puppets (!?!)… quelqu’un n’y trouve pas son compte, c’est qu’il est clairement resté bloqué au début du siècle dernier. (Et ce n’est pas grave, on faisait des trucs très bien à l’époque aussi.)

Pour tous les autres, il ne reste donc que deux choses à faire : ses valises Artpentry (merci à nos amis de Konbini pour l’info ;) ) et espérer que les Autolib’ auront suffisamment d’autonomie, d’ici mai, pour tenir jusqu’à Barcelone.

L’intégralité des groupes est visible sur l’affiche officielle. Quant aux détails sur la programmation et à l’ordre des passages des groupes, vous pourrez les découvrir sur le site du festival.

Et pour ne rien gâcher, les organisateurs se sont fendus d’une petite vidéo teaser des plus sympathiques, à découvrir ci-dessous.

zp8497586rq