MSMR, les raffinés

Le duo MSMR se produira dans quelques jours aux Transmusicales de Rennes, l’occasion de découvrir ce jeune groupe encore assez peu connu du grand public.

En effet, tout a commencé fin 2011, les premières démos publiées sur Internet par le duo mixte new-yorkais n’ont pas tardé à enflammer les médias qui voient déjà en Ms Mr les premières superstars potentielles de la chill-wave – cette vague electro teintée de new-wave et de nostalgie. Un buzz qui, pour une fois, pourrait bien s’avérer fondé. Les deux premiers EP – Hurricane (2012)  et Candy Bar Creep Show (2012) – contiennent en effet leur lot de  tubes pop aux climats délicats et raffinés, quelque part entre Cults et Lana Del Rey : suffisamment fragiles pour émouvoir les esthètes exigeants, assez soignés et ambitieux pour toucher le cœur du grand public.

MSMR a tout pour plaire : une bonne voix et une vraie présence sur scène. MR péroxydé derrière son synthé est un peu plus discret. Cependant, les titres s’enchainent et se ressemblent beaucoup. Dommage. Le groupe est sympa, la musique agréable mais au rythme où des duo pop électro émergent tous les jours : ça ne suffit pas. Donc si vous ne connaissez pas, regardez ce clip et faites-vous votre propre avis.