p style= »text-align: justify; »>Mark Ronson, l'officielLe célèbre producteur/compositeur/interprète Mark Ronson a été choisi pour créer l’hymne officiel des Jeux-Olympiques de Londres en 2012. Et c’est DJ Mark Ronson qui l’a composé accompagné de Katy B.

Une célèbre marque de soda, sponsor officiel de l’évènement,  a présenté cet hymne à travers une vidéo. Dans ce clip officiel des Jeux Olympiques d’une minute, la musique composée par le célèbre DJ  repose sur un concept orignal spécialement adapté pour l’occasion : le bruit émis par les athlètes dans leurs disciplines sert de fond à la musique. En effet, des bruits de balles de ping-pong tapée par une raquette, du souffle d’une coureuse ou encore le bruit d’une flèche d’un arc qui atteint sa la cible ont été enregistrés et remixés afin de composer la musique de cet hymne . Une belle création pour cet artiste complet qui ne cesse de surprendre ces fans. Un très beau symbole qui représente toute la créativité et l’imagination « british ».
Enfant et adolescent, Mark se passionne pour la musique en piochant le plus possible dans les disques vinyles de son père. Il apprendra ensuite à jouer de la batterie et de la guitare. Puis c’est en allant vivre à New York avec sa mère qu’il s’immisce dans le milieu hip hop. Parallèlement à ses études, le jeune Mark Ronson, fan des Beastie Boys et de Run DMC, devient DJ et se fait rapidement un nom dans l’underground hip hop branché new-yorkais.

Fort de sa réputation naissante au milieu des années 90, Ronson s’acoquine au styliste de mode Tommy Hilfiger, qui non seulement lui propose de mixer pour ses défilés et ses campagnes publicitaires, mais lui présente aussi le « tout New York » qu’il connaît bien. C’est ainsi que Ronson se voit souvent recruté par des stars de la musique pour animer des soirées privées derrière les platines. Nous sommes à la fin des années 90 et Mark Ronson jouit alors d’une réputation d’excellent DJ et de producteur intuitif. Il produira la chanteuse funk-pop Nikka Costa, lui concoctant le brillant morceau « Everybody Got Their Something » en 2000.

Mark Ronson, l'officielEn septembre 2003, Mark Ronson sort son premier album sur le label Elektra Records. Sur Here Comes The Fuzz, Mark Ronson a écrit les titres et joué de plusieurs instruments, et a fait appel à divers artistes comme Mos Def, Jack White de The White Stripes, Nikka Costa, Rivers Cuomo de Weezer ou encore Sean Paul, Nate Dogg et Ghostface Killah. L’album connaît un gros succès et renforce la popularité de Mark Ronson. En 2004, Mark Ronson fonde le label Allido Records, avec un businessman et ami Rich Kleiman. Il signe alors les rappeurs Saigon, puis Rhymefest. Entre temps, il produit de nombreux artistes, notamment Amy Winehouse, qui cartonne dans le monde entier en 2006 avec son album Back to Black. Idem pour Lily Allen, qui a bénéficié de la production pointilleuse de Ronson pour son album à succès Alright, Still  la même année.

Version, le deuxième album de Mark Ronson, parait en avril 2007. Ce disque est essentiellement un album de reprises à la sauce Mark Ronson. On y retrouve des noms prestigieux comme Nas, Amy Winehouse, Lily Allen ou encore Daniel Merriweather. Les principales chansons reprises sont « Oh My God » des Kaiser Chiefs, « Just »de Radiohead, « Apply Some Pressure » de Maximo Park, « God Put a Smile Upon Your Face » de Coldplay, « Valerie » de The Zutons, « Toxic » de Britney Spears ou encore « Stop Me If You Think You’ve Heard This One Before » des Smiths. Le disque reçoit un accueil critique dithyrambique, et le public suit.

Mark Ronson, l'officielPour son troisième album Record Collection (septembre 2010) entre pop et rap, Mark Ronson bat le rappel de ses amis : Nick Hodgson (Kaiser Chiefs), Q-Tip, MNDR (alias Amanda Warner), GhostfaceKillah, Jonathan Pierce (The Drums), Kyle Falconer, SpankRock, Rose ElinorDougall (ex The Pipettes) et Theophilus London, Andrew Wyatt, Alex Greenwald (Phantom Planet), D’Angelo et Simon Le Bon.

Que du beau monde ! Ce qui est sûr c’est que Mark Ronson sait s’entourer et réussit à valoriser chaque artiste avec lesquels il collabore. Un vrai visionnaire qui peut également se produire seul et faire des performances incroyables. Un vrai caméléon. Alors rendez-vous à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres 2012 pour voir ce que ce génie nous réserve !

zp8497586rq