Le TGV GéNéRiQ Festival 2011 se termine ce week-end !

Créé en 2007, le festival TGV GéNéRiQ est une aventure musicale originale coproduite par les Eurockéennes de Belfort, la Vapeur (Dijon), la Rodia (Besançon), le Moloco (Montbéliard), la Poudrière (Belfort) et le Noumatrouff (Mulhouse).

Animé par une curiosité artistique, TGV GéNéRiQ est un festival collaboratif qui explore les musiques populaires et redécouvre les villes. TGV GéNéRiQ programme des concerts en clubs, en salle, investit des appartements, des bureaux et autres lieux insolites. Il offre un regard neuf et décomplexé sur les attraits et l’hospitalité de l’espace métropolitain Rhin-Rhône, constitué de 11 agglomérations soucieuses d’un avenir “forcément” commun, et qui inscrivent culturellement leur développement dans un espace citoyen et européen.

Avec Dijon, Belfort, Besançon, Mulhouse, Kingersheim, Baume-les-Dames et du Pays de Montbéliard, 4 nouvelles villes investissent le festival TGV GéNéRiQ : Epinal (Vosges), Dole (Jura), Bâle et Porrentruy (Suisse).
Clôture de ce festival original, la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône sera mise en place le dimanche 11 décembre. Un timing parfait pour un festival inscrit sur cet espace géographique qui s’étend sur 3 régions, Bourgogne, Franche-Comté et Alsace.

Au programme cette année :

Is Tropical, Orelsan, Cascadeur, Connan Mockasin, 1995, Brigitte, Camille, Stromae, Sebastian, Piano Chat, Herman Dune