Le Festival Chorus 2012 : c'est fini ! L’édition 2012 du Festival Chorus s’est terminée ce week-end ! Un excellent cru avec de nombreux artistes d’horizons musicaux différents mais au final une programmation homogène pour un festival plutôt original. En effet, entre les concerts dans les villes de Hauts-de-Seine sur des scènes différentes ou à la Défense, au pied de l’Arche, le cadre du festival est très agréable et sympathique. Les concerts sont plutôt intimistes et le rythme : concerts gratuits à midi et concerts le soir est adapté aux habitués des festivals comme aux non-habitués.

De plus, le mélange entre artistes reconnus et artistes encore inconnus est savamment orchestré par les organisateurs : pas de temps morts pendant les soirées. Le Magic Mirror est l’endroit idéal pour les concerts : il ne fais ni trop chaud, ni trop froid, la proximité avec les artistes est assez rare et l’ambiance était aussi au rendez-vous.

Le Festival Chorus 2012 : c'est fini !

Cette année le prix Chorus 2012 est revenu au groupe Les Cranes Angels mais la sélection de cette année était excellente avec Hyphen Hyphen, Rafale, Christine & The Queens, Garciaphone et Juveniles ! Du très bon spectacle !

Depuis deux ans, le Prix Chorus est le nouveau dispositif proposé par le festival pour dénicher des jeunes artistes talentueux. Sa mission : développer et renforcer la reconnaissance de ses découvertes aussi bien dans le milieu musical professionnel qu’auprès du public. Le Prix Chorus est doté de 15 000 euros d’aide professionnelle au développement de carrière par le Conseil général des Hauts-de-Seine, un appui qui permet un véritable accompagnement.

Le Prix Chorus est ouvert aux groupes ou artistes de la France entière, interprétant un répertoire original dans tous les styles des musiques actuelles : chanson, rock, pop, folk, hip hop, soul, funk, electro… Fidèles à la philosophie du festival Chorus, les critères de sélection techniques et artistiques ne changent pas : originalité du répertoire, qualité des textes et des arrangements, sens de la composition, qualité technique du groupe, caractère « émergent » de l’artiste.

Elephanz en 2010 et Concrete Knives en 2011 ont remporté le Prix Chorus, et font depuis parler d’eux sur les ondes et dans les festivals (Concrete Knives a d’ailleurs été programmé cet été à Rock en Seine…).

Une édition réussie pour le festival francilien et nous souhaitons vraiment qu’il continue à se développer. En attendant, découvrez les interviews de Brigitte, Julien Doré et 1995 depuis le Chorus Festival !