Gotye : le kaléidoscope musicalRéglons d’abord la question du nom. Gotye se dit Gauthier. « C’est un surnom que ma mère, qui parle français, m’a donné, explique-t-il… en anglais. C’est l’équivalent francophone de Wouter, mon prénom flamand. » Car Gotye, 31 ans, a beau venir d’Australie, il est né en Belgique.

Making Mirrors, son troisième album connait un vrai succès. Percussions et machines rythment cet album également soutenu par des musiciens. Mais le chanteur s’est également fait remarqué avec le clip de son single « Somebody That I Used to Know », chanté en duo avec la Néo-Zélandaise Kimbra, qui a été vu plus de 80 millions de fois sur Internet. Entre une pop ambitieuse à la Peter Gabriel et une voix à la Sting, le tout illustré par une peinture qui envahit le corps de l’interprète et de sa complice : une vidéo originale et décalée qui définissent bien Gotye.

Numéro 1 des ventes de singles en Angleterre 5e du top albums et déjà dans le top 10 des chansons les plus téléchargées sur iTunes en France: Gotye est un véritable phénomène mondial. De nombreuses reprises de son tube pullulent sur le Net comme par exemple avec les Canadiens de Walk off the Earth, qui rejouent le morceau à cinq sur une guitare et cumulent plus de 63 millions de visionnages.

Le phénomène Gotye est-il en passe de devenir mondial ? C’est la question que l’on peut se poser au vue des performances du chanteur belge qui, après avoir atteint les sommets des charts en Australie et dans nombre de pays européens, dont l’Angleterre, se rapproche désormais des cimes aux Etats-Unis. Entré discrètement au classement des ventes de singles américain (en téléchargements) il y a maintenant deux mois avec son titre Somebody That I Used To Know, il est désormais 5e. Alors est-ce le début d’une grande et longue carrière ou simplement un feu de paille ? L’avenir nous le dira…