Critique de l'album The Two de The TwoThe Two. Deux voix et une guitare. Des ballades douces, intimes. La rencontre de deux artistes – une peintre et un magicien. Tous deux amoureux de musique, Ara Starck et David Jarre ont fait mûrir le projet avant de se lancer dans la composition et l’écriture de ce premier album très folk.

Chacun des morceaux est le reflet de l’osmose entre les deux musiciens. La voix d’Ara répond à la guitare de David (True to me). Les strophes de David jaillissent comme une caresse après les refrains d’Ara (I Wanna see you again). Une enveloppe de délicatesse et de volupté.

Pour ce premier opus, le duo n’a pris aucun risque. Tout a été pensé, calculé. Les voix sont claires, les mélodies fluides, les textures lisses. Des chansons agréables à écouter.

Difficile d’ailleurs d’être marqué par un morceau en particulier. On aurait voulu plus d’audace, plus de profondeur et de relief.