Le célèbre magazine américain, Variety, ne mâche pas ses mots. Son critique, Jay Weissberg, accuse les réalisateurs d’Intouchables, Eric Toledano et Olivier Nakache, d’avoir tourné un film basé sur tous les stéréotypes du « bon nègre ». Une version moderne de la Case de l’Oncle Tom.

Pour Jay Weissberg, il s’agit bel et bien de racisme. Le film est tiré d’une histoire vraie, mais les deux réalisateurs ont choisi de prendre un Noir  - Omar Sy, pour endosser le rôle d’Abdel Sellou, ce jeune Arabe qui va devenir le meilleur ami d’un aristo coincé Philippe Pozzo di Borgo tétraplégique.

Alors que les droits du film ont été achetés aux Etats-Unis par la société de production Weinstein Co., on pense déjà à ré-écrire le scénario pour ne pas heurter la sensibilité du public américain.