Exposition La Petite veste NoirePièce universelle du vestiaire de la mode, la petite veste noire de Chanel était mise à l’honneur dans cette exposition de photographies de Karl Lagerfeld.

Différentes célébrités et personnalités internationales portaient la veste iconique, s’appropriant à leur manière cette pièce unique qui traverse si bien les époques.

Karl Lagerfeld, avec la complicité de Carine Roitfeld, fait la démonstration, au travers de plus d’une centaine de photographies, que cette veste mythique, sans cesse revisitée, est résolument contemporaine.

Des dizaines de célébrités mondialement connues – telles que Kanye West, Sarah Jessica Parker, Kirsten Dunst… – à des personnalités plus secrètes – des mannequins, designers, la fille de Carine Roitfeld…- avec un point commun : la puissance et la beauté de l’instant. Qu’on se le dise, le célèbre Karl est un excellent photographe : ces portraits sont tous très réussis, exprimant tous sentiments contrastés en un instant. Par son coté intimiste, cette exposition est très agréable à regarder, nombreux étaient les spectateurs qui étaient venus pour voir le style du photographe ou par curiosité et qui sont repartis ravis d’avoir un souvenir à ramener chez eux. En effet, un poster de l’exposition était offert à tous les visiteurs : très bonne surprise. Bref, un très bon photographe, une excellente exposition et des célébrités un peu mises à nue. Que fallait-il de plus?

L’exposition a eu lieu dans la Galerie sud-est du Grand Palais du 10 au 25 novembre 2012.

la-petite-veste-noire-livre-carine-karl-lagerfeld

Exposition La Petite veste Noire

Exposition La Petite veste Noire

download software cheap

765qwerty765

Transmusicales 2012 : les premiers noms dévoilés !Après avoir annoncé le 29 août dernier les noms de dix premiers artistes qui seront présents les 6, 7 et 8 décembre prochain à Rennes, le festival des Trans Musicales vient de dévoiler dix nouveaux noms.

On retrouve O. Safari, Birth Of Joy, Gomina, Lianne La Havas, Nick Waterhouse, TNGHT, The Struts, Zeds Dead, Zammuto et Avondale Airforce. Ils s’ajoutent à Mermonte, vainqueur du Tremplin des Jeunes Charrues cette année, et leur pop pétillante ou encore le groupe rock vendéens Von Pariah, l’une des révélations du Printemps de Bourges. Vitalic, qui s’apprête à sortir un nouvel album début novembre,  fera partie des tête d’affiche électro aux côtés des nombreuses découvertes du festival. On y verra ausi Black Strobe, mené par les DJs Ivan Smagghe et Arnaud Rebotini, le producteur belge Netsky, Ondatropica, l’américaine Phoebe Jean & The Airforce, le congolais Baloji, les rockeurs canadiens The Sheepdogs et O. Children.

Comme chaque année, PUREchannel sera présente pour couvrir l’évènement. En attendant, voici un avant-goût de ce qui vous attendra dans quelques semaines. Restez connectés pour connaitre les nouveaux noms de la programmation 2012 !

 

Helmut Newton, l'esthète

Helmut Newton, l’esthète 6 August 2012 par anthony dans Expos, Mode, Photographie

Helmut Newton, l'esthèteAprès la première rétrospective du photographe Helmut Newton (1920 – 2004) en France, au Grand-Palais. Il était temps car la France, pays où il a cependant créé une partie majeure de son œuvre, est un pays important dans la carrière du photographe qui a notamment en travaillé pour l’édition française de Vogue.

Sulfureux, parfois choquant, l’œuvre de Newton a cherché à restituer la beauté, l’érotisme, l’humour, parfois la violence que sa sensibilité lui permettait de relever dans les rapports sociaux des mondes qu’il fréquentait : la mode, le luxe, l’argent, le pouvoir.

L’exposition réunit plus de deux cents images, quasi exclusivement des tirages originaux ou « vintage » réalisés sous le contrôle d’Helmut Newton : polaroïds, tirages de travail de divers formats, œuvres monumentales. Elle sera enrichie d’un extrait du film réalisé par June Newton, épouse du photographe pendant soixante ans et elle-même photographe : Helmut by June.

Le célèbre photographe australien d’origine allemande, a œuvré à Paris une grande partie de sa vie. La capitales a rendu enfin hommage, en deux cents images, à celui qui a changé définitivement la photographie de mode. Sexe, glamour et cruauté (en particulier dans la dernière salle de portraits !) figuraient sans surprise au programme de cette rétrospective. Celui qui se disait “voyeur professionnel”, dont la matière première était la “chair humaine”, s’est amusé à mettre en scène les fantasmes sadomasos de la haute société. A l’exception des féministes, qui le détestent, d’aucuns se réjouiront devant ces nudités carnassières et ces mâles, avec ou sans smoking, bodybuildés. Ou simplement devant son art de photographier.

Pour ceux qui n’étaient pas à l’exposition, voici quelques clichés célèbres du photographe.

Helmut Newton, l'esthète

Helmut Newton, l'esthète

Helmut Newton, l'esthète

Helmut Newton, l'esthète

Concours BrandTrotters : gagnez un tee-shirt avec PUREchannelPUREchannel organise avec Brandtrotters un concours pour gagner un t-shirt SupremeBeing !

Brandtrotters, découvreur de marques aux 4 coins du monde, est le fruit d’un concept initialement porté par deux passionnés de la sape. Cette plateforme née il y a moins d’un an dans le but d’avoir un boutique en ligne permettant de se consacrer à un vrai travail de découvertes et de développement des marques.Brandtrotters souhaite établir un lien direct et fort entre les marques et les clients. Un travail rigoureux et primordial est mené sur la qualité des produits proposés : modèles originaux, matières délicates, rien n’est laissé au hasard.

De nombreuses marques se trouvent sur le site avec notamment Supremebeing, Dr Denim, Eskimo, Otaku, Fly 53, Jinga, Maniyak & Vicelona.

Originaires des 4 coins du monde : Brésil, Suède, Espagne, Belgique, Royaume-Uni,… ces marques ont toute une philosophie commune. Pour info, le site a lancé une collaboration entre Supremebeing et Beat Assailant (cd + tee-shirt) pour la sortie de son album : http://bit.ly/NG1kon

Concours Brandtrotters : Gagne un tee-shirt SupremeBeing ! La règle du jeu est simple, il suffit de laisser un commentaire jusqu’au 02 Juillet 2012. Le gagnant sera ensuite tiré au sort ! Bonne chance à tous !

Jeux-concours BrandTrotters

Petite précision, les soldes ont commencé chez BrandTrotters, voici par exemple, une sélection d’articles que vous pouvez y trouver :

> Chaussure basse marine en canvas et velours côtelé SLAB : http://bit.ly/LCtJLd > -50% soit  69€ → 34.5€
> Chaussure montante blanche en canvas PAVE : http://bit.ly/LQz91J > -50% soit 89€ → 44.5€
> T-Shirt blanc imprimé blanc graphique MONT BAR : http://bit.ly/OtqtSn > -30% soit 35€ → 24.5€
> T-Shirt DR Denim : http://bit.ly/LBzDum > -30% soit 25€ →17.5€
> T-Shirt Fly 53 : http://bit.ly/L23C0f > -50% soit  23.20 →11.6€
> T-Shirt Graphique SupremeBeing : http://bit.ly/NNoiYy > -50% soit 22€ → 11€
> Pantalon chino bleu ciel DONK : http://bit.ly/KDHcfF > -30% soit 69€ → 48.3€
> DR DENIM – JEAN RAYMOND : http://bit.ly/KMTAyQ > -50% soit 70€ → 35€
> Slips gris, marine, bleu ciel STRIPED BRIEFS COOL : http://bit.ly/M4JtGC > -50% soit 29€ → 14.5€
> Chaussure basse verte jaune blanche bleue BRAZIL : http://bit.ly/Otrkm7 > -30% soit 35€ → 24.5€

Retrouvez toutes les informations sur BrandTrotters .


zp8497586rq

Jean-Charles de Castelbajac, l'audacieux stylisteIssu de l’école des beaux-arts et de l’Ecole supérieure des industries du vêtement, Jean-Charles de Castelbajac n’a que 21 ans quand il présente sa première collection en 1970. Deux ans plus tard, il ouvre sa première boutique, mais ce n’est qu’en 1978 que la société portant son nom voit officiellement le jour. Pour cet homme, véritable artistequi détourne les matières, l’univers de l’enfance a toujours été source de beaucoup d’inspiration. Entre couleurs acidulées, innocence et esprit ludique, les vêtements du couturier sont facilement identifiables.

Il est aussi à l’origine du vêtement ‘oeuvre d’art‘, faisant illustrer ses robes par des amis peintres. Très vite, le cinéma et le théâtre font appel à lui. Il habille aussi les génériques de chaînes de télévision et signe l’identité visuelle de nombreux événements. Parallèlement à cet univers de haute couture, il se lance dans des créations pour la maison, des accessoires et des parfums. Artiste reconnu à l’échelle internationale – le Victoria & Albert Museum de Londres lui a notamment consacré une rétrospective en 2006 – Jean-Charles de Castelbajac a su imposer son style ludique et inspiré, et mettre ainsi un peu de fantaisie dans notremonde de brutes…

Jean-Charles de Castelbajac, l'audacieux styliste

La musique tient un rôle important dans le travail de Jean-Charles de Castelbajac. Au fil du temps, il a développé de nombreuses collaborations avec des musiciens : Malcolm Mac Laren, Julien Civange, Kanye West, Liquid Architecture, Curry & Coco, Lady GaGa - pour qui il a créé une robe en cuir à l’occasion de son clip Telephone-  King Ju de Stupeflip - pour l’exposition Gallierock – , Jacnoou encore The Shoes et Woodkid récemment.

L’an 2000 marque l’apogée de la carrière du français : défilé happening dans le métro, présentation de ses modèles au sein de sa société, premier défilé Haute Couture, ouverture de concepts stores à Paris. Les succès s’enchainent et ne se ressemblent pas pour le couturier. En 2001, il reçoit le Prix du Design. En 2004, le groupe britannique Marchpole devient l’actionnaire majoritaire de la maison Jean-Charles de Castelbajac. Deux ans plus tard, le créateur exerce ses talents artistiques au-delà de la sphère de la mode, en créant des meubles pour la maison, des accessoires et des parfums.

Jean-Charles de Castelbajac, l'audacieux stylisteArtiste connu et reconnu à l’échelle internationale, le Victoria & Albert Museum de Londres  lui consacre une rétrospective en 2006. Consécration pour l’artiste, le musée de la mode de Paris lui offre carte blanche en 2007. Jean-Charles de Castelbajac imagine l’exposition Galleirock, un retour sur le style du créateur alliant mode, histoire, design, art et musique de façon ludique et imprévisible. Ses plus grands succès, du tee-shirt géant de Snoopy aux impers cartes postales, en passant par les ponchos gonflables et les robots portraits sont présentés. Une belle consécration pour le « King of Pop », qui quarante ans après ses débuts continue à surprendre. Pour le printemps-été 2009, De Castelbajac» a une nouvelle fois fait très fort, en faisant défiler des robes et combinaisons ornées de nuages, des robes et tee-shirts à l’effigie de Mickey, des pantalon à pois ou des chapeaux en Lego. Robes à l’effigie d’Obama, défilés dans une église, JCDC continue de surprendre avec talent et élégance : une valeur sûre de la mode parisienne qui devrait continuer à surprendre !